Le développement spirituel

Il y a un sujet fort intéressant qui est le développement spirituel.

Il regroupe le développement personnel et la connaissance de soi, mais ce n’est pas tout.

Il peut être un sujet à la mode, comme on peut y tomber dedans à la fin de sa vie et n’en avoir jamais entendu parlé avant.

Pourtant, et bien souvent, on y accède lorsque l’on vit des choses difficiles et que tout d’un coup la vie semble s’arrêter. Alors il y a comme un vide, et si l’on prend le temps de sonder ce vide, au-delà des émotions, une lumière apparait avec un changement de conscience. Si l’on prend vraiment le temps de ressentir cet espace, ça peut même avoir une vibration. Mais dans tout les cas, ça ouvre à quelque chose d’autre, voire même une nouvelle vie.

Lorsque ce n’est pas connu dans le cercle familial ou amical, ou bien tout simplement en prenant sa vie en main et en décidant de se développer soi-même, par des stages ou formations qui nous attirent, c’est bien cela qui nous y conduit en général, la souffrance. Et l’excès de souffrance fait office de réveil, pour ne pas dire éveil.

La ou les prises de conscience alors, nous font comprendre des choses sur soi-même, sur les agissements et les relations que nous avons ou avons eu, ainsi que sur la vie elle-même. On voit les choses autrement. Il y a introspection, recueillement et transformation.

Le développement spirituel amène l’être à se connaitre, à identifier sa véritable nature reliée à l’univers. Un être en connexion avec la vie, un être d’énergie.

Suivant les études ou aides que l’on peut faire ou avoir concernant notre propre développement spirituel, on apprendra ainsi à se dépasser, à prendre soin de soi, à devenir meilleur, à sortir des blessures et souffrances, mais aussi des pensées négatives et schémas de vie nuisibles se répétant, à atteindre une certaine maîtrise de soi et à mettre en place une pratique spirituelle.

Une bonne pratique spirituelle prendra soin du corps comme de l’esprit. Certains se tourneront vers le yoga, la tai chi, le qi gong ou tout simplement la marche consciente. La méditation sera également conseillée tout comme la lecture d’ouvrages sur les différents thèmes du développement spirituel et toutes ses médecines douces ou dites alternatives ou bien encore holistiques.

Ces thérapies seront alors dispensées par des praticiens ayant fait un grand travail sur eux et en ayant développer quelque chose qui les a grandement aidé eux-mêmes. Et je peux vous assurer qu’il y a de très bons thérapeutes très compétents dans leur domaine.

Il y a de grandes choses à apprendre sur soi, sur l’univers et ses lois, et même si l’on restera toujours un enfant de la vie jusqu’à ses 99 ans, l’on peut acquérir une certaine maturité et sagesse, de par le chemin intérieur parcouru. Mais surtout, par l’application de ce qui sera le mieux pour soi et apportera les meilleurs résultats. C’est cela la mise en pratique.

Or il est ardu ce chemin, mais des plus riches. Car quand on part à la conquête de soi, on peut découvrir des choses grandioses pour peu que l’on reste ancré et aligné avec qui l’on est vraiment et ce qui nous fait le plus vibrer. C’est simple, les meilleurs choix à faire sont ceux qui nous donnent le plus d’énergie, qui nous mettent le plus en joie.

Mais il faut savoir que les aides sont partout. Il suffit de bien chercher. L’important est de ne pas s’isoler et de se couper du monde. Certes le ressourcement est très important. La nature apportera les meilleurs énergies pour cela, en particulier les grandes forêts. La nature a même un pouvoir guérisseur. Mais il est bon d’avoir de la compagnie et des relations sociales. D’ailleurs, sur ce chemin spirituel, après s’être guéri et trouvé, on finira par considérer l’aide à autrui, le service comme une chose vitale, un élan bénéfique avec retour d’énergie. Le partage, la communion seront nécessaires. Toutefois, il se peut qu’il y ait des expériences d’isolement ou d’ermitage pour son propre bien, le temps qu’il faudra. Alors il faut considérer ces moments comme importants pour faire son travail intérieur, évoluer. Puis à un moment, savoir sortir de sa zone de confort et accueillir ce que la vie amène de nouveau.

C’est être dans l’instant présent, dans l’ici et maintenant, donc dans la conscience qui produira les meilleurs effets pour progresser. Être dans sa respiration et travailler sur les zones de besoin en soi. S’observer, se laisser être, là, présent et accueillir. Alors le rapport à soi est différent, total, nous qui avons l’habitude de vivre dans l’agitation, déconnectés de nous-mêmes, dans le mental, les pensées incessantes et le faire compulsif.

Aussi, ces espaces d’immobilité apparente, de repos, sont en fait la meilleure chose que l’on puisse s’apporter quand il s’agit de se prendre en main, de s’aider soi-même. Peut-être même est-ce une des meilleurs formes d’actions après tout. Alors on accède à des morceaux de Pure Conscience, fait de pure énergie. On pourra appeler également cela Dieu, ou la Source, le Tout, qu’importe, c’est là quand on est.

Le développement spirituel est une entreprise complète, puissante et transcendante et il y aurait encore tellement à dire. Cependant, c’est en étant toujours bienveillant envers soi-même qu’on s’aidera au mieux à faire ce qui se joue dans l’instant présent, et en écoutant son corps, ses intuitions et ressentis. Alors la vie peut-être douce et apaisante, malgré les situations extérieures. Et un calme intérieur sera établi pour nous permettre d’avancer avec confiance et espoir. Ce qui ouvrira sur une réalité plus lumineuse, plus vraie.

Pour du coaching, des accompagnements, répondre aux questions que vous rencontrez sur le chemin, contactez-moi au 0666042822 ou sur eipho@live.fr

Author: Robin

Accompagnement spirituel, soins énergétiques, formations, cours de méditation, methode Robdar®, livres spirituels.