Le corps est l’univers

Il n’y a que soi partout et dans tout. Tout ce que l’on regarde est l’intérieur de soi-même. Dans l’individuel il y a l’universel et dans l’universel il y a l’individuel. Macrocosme et microcosme sont identiques car sans fin ni milieu. Tout étant le centre de toute chose, c’est la même présence dans chaque sujet-observateur, chaque conscience. Sans notion spatio-temporelle, où y a t-il un moi valable ? Tout est soi. Une seule et même vie en toute chose. La réincarnation est donc propre à la Source, pas au moi. Le véritable “Je suis” ou “je suis untel” est valable pour tous les êtres, dans tous les êtres, car au final il n’y en a qu’un.
Le but ultime de l’être conscient est alors de protéger la vie (pour chacune de ses cellules, dans son corps individuel tout comme dans son corps universel) et de croître (à l’image de la nature) en respectant ces lois.
L’espace qu’il y a entre les êtres est identique à l’espace qu’il y a entre nos cellules. Nos cellules peuvent se croirent divisées et séparées mais elles ne forment toutes qu’un seul et même corps. C’est pareil pour les humains. De même, les planètes sont des cellules et les galaxies des chakras. Le corps est l’univers, l’univers est lumière. Le sombre est ce qui en soi n’a pas encore été éclairé.

Vidéo croquis réalisés en 2010 pour le livre “Eipho-Guidance”, qui devient en 2016 “Réalisation spirituelle”.
Bien sûr, la réalisation spirituelle n’existe pas. C’est toujours la réalisation d’un état. Un état qui lui-même se réalise toujours d’une façon différente.

 

https://www.amazon.fr/dp/1724577050

Share:

Author: Robin

Accompagnement spirituel, soins énergétiques, formations, cours de méditation, methode Robdar®, livres spirituels.